DIADÈME ☆

...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Cha Hae Ra ☆ « Je ne fais que suivre mon instinct. »

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Cha Hae Ra ☆ « Je ne fais que suivre mon instinct. »    Mar 24 Avr - 14:18

My name is Cha Hae Ra

ABOUT YOUR HERO
APRES PASSAGE D'UN ADMIN
YOU ARE
MAISON : l'administration remplira
ELEMENT(S) : BLA - BLA - BLA
PIERRE : BLAAAAA

BEHIND THE MASK
BEHINK THE MASK
HISTOIRE DE SAVOIR
PSEUDO : Mushu
ÂGE : 17 mais je vais sur mes 18.
NIVEAU FR : 6/10 mais je ne sais pas du tout mon niveau.
FREQUENCE CONNEXION : 3/7 raison je suis en internat donc je suis présente 6/7 pendant les vacances.
Comment as-tu découvert le forum ? Parce que je cherchais un forum un peu "fantastique " si on peut dire basé avec des personnages asiatiques. Et je l'ai trouvé par le biais d'un top site.


JE SUIS
PV : oui non
FEAT : Su Kyung
ÂGE : 18 ans
ANNÉE : Deuxième Année
TYPE : A+
COMPAGNON: Hermine blanche du nom de Sanggu

PERSONALITY
Rebelle. Caractère de merde. Oui c'est bien souvent des termes qu'on entend de la bouche des autres à son égard. Et pourtant lorsqu'on la regarde on pourrait croire que la jeune demoiselle est un vrai ange. Les apparences sont tout simplement trompeuse. Hae Ra est une demoiselle qui n'a pas froid aux yeux, elle ne va pas par quatre chemins pour vous dire vos quatre vérités voir plus si elle en trouve. Elle n'a pas la langue dans sa poche et elle dit clairement ce qu'elle pense même si parfois elle ne se rend pas compte du mal qu'elle peut faire. Elle ne se laisse pas marcher dessus facilement, tenter de lui faire une quelconque crasse, sa vengeance sera le double de celle-ci. Eh oui, la belle est très rancunière et elle n'accorde pas facilement confiance aux autres. Autant dire que si un jour celle-ci vous considère comme quelqu'un de spécial tenant une place dans son coeur, ne la trahissez jamais, car elle ne vous donnera pas de seconde chance. La demoiselle est une sportive et elle aime plus particulièrement la boxe, pour elle ce sport est un moyen de décompresser et de faire passer tout ce qu'elle ressent dans les poings. Elle est autonome et sait se gérer seule, elle n'a pas besoin des autres pour ça. Enfin c'est ce qu'elle dit mais lorsqu'elle pique une colère, elle a bien du mal à se canaliser et de ne pas taper dans le premier mur qu'elle trouve. Hae Ra ne ment pas et ne dit pas la vérité non plus, elle raconte juste des histoires, particulièrement aux professeurs où aux adultes afin de se sortir d'une situation qui pourrait la sanctionner. Le pire dans tout ça c'est que ça ne marche même pas et pourtant elle continue tout en sachant cela. Radine comme il n'y a pas. Un sous et un sous. La demoiselle ne sera pas du genre à vous aidez financièrement pareil si vous lui devez de l'argent, ne soyez pas surpris de la voir vous demandez tous les jours quand est-ce que vous la rembourserez un jour ? Oui elle est plus effrayante que les créanciers. Oui la demoiselle aime l'argent et elle ne le cache pas. Hae Ra n'est pas très gourmande, elle fait plutôt attention à sa ligne, bon parfois elle arrive à avoir un petit écart en se dévorant une tablette de chocolat noir en entier. La discrétion et elle ça fait deux comme l'huile et l'eau, ce n'est pas du tout homogène. Elle a une voix qui porte plutôt pas mal d'ailleurs elle est aussi bien connue pour être une sacrée râleuse. Quand elle n'est pas contente, elle le fait savoir et elle s'en fout mal de tout ce qui peut l'entourer dans ce cas-là. Comme beaucoup d'autres personnes la coréenne est curieuse, mais que peut-on faire face à ça, franchement ? Oui vu de cette façon là on pourrait penser que Hae Ra est une mauvaise personne, mais ce n'est pas vrai, la demoiselle a tout simplement forgé son caractère afin qu'il devienne aussi dur que de la pierre. Un moyen de se protéger. La demoiselle a tellement souffert dans sa vie qu'elle sait quel comportement il faut adapter pour survivre dans ce monde...Enfin plutôt dans ces deux mondes. La demoiselle suit toujours ce que dit son coeur, son instinct. Bien souvent elle peut foncer tête baissée sans vraiment savoir où aller. Elle est intelligente même si elle ne le montre pas par des résultats pendant les cours. Mais au fond d'elle-même, une demoiselle au coeur fragile, blessée par son passé s'y cache, mais qui sera capable d'ouvrir les portes de son coeur ?

STORY
Quel genre de vie m'a-t-on donné ? Un père violent qui passe ces journées à boire lorsqu'il n'était pas en train de bosser, une mère complètement soumise qui n'avait même pas le droit de dire quelque chose sinon elle s'en prenait une. Et moi dans tout ça j'étais enfermée dans ma chambre, emprisonnée entre quatre murs versant à chaque nuit un torrent de larmes lorsque j'entendais les poings de mon père s'abattre sur ma mère dans un claquement effroyable. Je ne pouvais rien faire pour l'aider, je n'étais âgée que de six petites années. Après tout, qu'est-ce un enfant impuissant pouvait-il faire face à un homme tel que lui, hein ? Absolument rien, j'étais tout simplement faible face à ça. Tout autour de nous le voisinage était au courant de la violence de mon père, mais personne n'osait dire quoique ce soit. Peur ? Sûrement mon père menaçait toutes les personnes qui étaient pour lui nuisible à sa petite vie "parfaite" comme il disait. Parfaite... J'ai presque envie de rire face à ce mot maintenant, la vie est loin d'être parfaite et je sais de quoi je parle. J'étais jeune et face à autant de violence, un enfant ne pouvait qu'être traumatisé. Ces moments de ma vie sont des pages que j'aimerais brûler, effacer à tout jamais de mon esprit. Un cauchemar que j'aimerais encore aujourd'hui oublier. Mais peut-on vraiment effacer ce souvenir si douloureux.

Les années filèrent et j'avais maintenant huit ans. Ma mère était souffrante et elle avait beaucoup de mal à tenir sur ses jambes, la pâleur de son visage était égale à ceux des morts. À chaque fois que mon regard se posa sur elle, je ressentis une douleur horrible au plus profond de moi, au niveau de ma poitrine. Oui c'était mon coeur qui souffrait péniblement, mais ce n'était rien comparé à la douleur que ma mère avait ressenti tout au long de sa vie auprès de ce monstre. Oui cet homme, je ne le considérais pas comme mon père, mais tout simplement comme un monstre, il n'était pas humain. Est-ce qu'un humain agirait de cette façon ? Un soir, cet affreux rentra du boulot complètement saoule, l'odeur de l'alcool se sentit à des kilomètres, il eu une mine horrible qui était effrayante à voir. Il agissait bizarrement, il disait qu'on l'avait viré. Je ne l'avais encore jamais vu dans un tel état. Il était devant la porte alors que ma mère était à côté de moi assit autour de la table de la cuisine pour m'aider dans mes devoirs. Il s'approcha de nous d'un pas inquiétant, il jura et rejeta toute la faute sur ma pauvre mère qui n'était pour rien. Brandissant son point sur elle, il l'a frappa devant mes yeux écarquillés, celle-ci sous le coup s'effondra de sa chaise pour finir allongé sur le sol. Alors que je prononçai le mot « Omma » tout en sautant de ma chaise pour m'agenouiller vers ma mère. L'homme s'accroupit vers nous prenant ma mère par les cheveux en les tirant avec violence, elle cria sous la douleur atroce qui lui fit endurer. Pourquoi avait-elle mérité un tel traitement ? J'avais peur, mais je devais mettre cette peur de côté et tenter de sauver cette femme que j'aimais tellement. Il la tapa une nouvelle fois, s'en était trop d'un geste instantané je fonçai sur l'homme en le frappant d'un coup de pied violent dans le tibia. L'homme grimaça sous la légère douleur et lâcha ma mère pour poser son regard sombre sur ma pauvre personne. Il m'attrapa par le col en me soulevant du sol tout en me secouant brutalement et me criant dessus que j'arrivais même à recevoir des postillons de sa part. De plus près, l'alcool qui s'échappait de lui devenait étouffante. Il me colla violemment le dos contre un mur le proche de lui, ma tête claqua contre celui-ci avec tellement de violence que j'avais réussi à m'évanouir sous le choque. Les souvenirs de ce qui se passa par la suite était totalement floue, la seule chose que je pus dire après avoir repris mes esprits était que je me trouvais à l'hôpital. Je ne me souvins pas de ce qui s'était passé après m'être évanouie. Ce qui suivi après mon réveil fût l'arrivée de policier et le décès de ma mère annoncée. Une terrible nouvelle qui déclencha chez moi une crise incontrôlable pour le personnel hospitalier. Trois infirmières tentèrent de me garder sur le lit d'hôpital alors que je bougeai violemment tout en appelant ma mère. Non ce n'était pas possible. Elle ne pouvait pas être morte. Voilà ce que j'essayai de me répéter en boucle dans ma tête. Pour me calmer un infirmier m'administra par une piqûre, un calmant qui fit vite son effet me plongeant dans un simple sommeil.

L'hôpital m'avait gardé pour ainsi voir si mon état s'était amélioré. Je ne mangeai plus, je n'avais plus envie de vivre. Ma mère était morte et l'autre monstre avait été envoyé directement en prison, je souhaitai que lui aussi meurt dans d'atroce souffrance comme ma mère à subit de sa part. L'hôpital me garda encore une semaine avant que mon oncle et ma tante vinrent me chercher. Une fois chez eux, la vie fût plus agréable qu'avant mais j'étais devenue muette, j'avais repris légèrement le goût de manger. Ce n'était pas une tâche facile pour eux d'avoir un enfant en plus en charge, mais ils avaient accepté de prendre avec eux au lieu que je sois envoyé dans un orphelinat. Après tout, ils me comprenaient, eux aussi avait perdu un membre de leur famille. Ils avaient déjà deux enfants, plus précisément deux jumeaux de deux années de plus que moi. Mon oncle était un homme très respecté dans le quartier, il tenait un petit centre d'entraînement où il enseignait l'art de la boxe. Lui qui autrefois était un grand boxeur très reconnue et qui avait gagné de nombreux tournois. Ma tante était une simple vendeuse travaillant dans une petite épicerie très connu pour la qualité des produits. C'est donc dans ce nouvel endroit que je passais mon enfance.

Quatre ans s'était écoulés depuis ce moment. Mes résultats à l'école n'était pas miraculeux tout le contraire, je devais même être dans le top cinq des derniers de la classe. Ben quoi l'école ça m'ennuie moi et c'est toujours d'actualité aujourd'hui. Parfois je séchais avec mes deux cousins eux aussi classés dans les derniers de la classe. J'étais assez connu pour être une vraie rebelle déjà à cet âge, les professeurs me qualifiaient comment élément perturbateur, fille insolente, un cas perdu. Il est vrai que je passais un bon moment de mon temps dans le bureau du directeur soit pou insolence face à un prof ou soit pour avoir frappé un élève. Oui pour une fille je savais me battre, grâce à mon oncle qui m'avait appris à me défendre avec l'art du combat qu'il enseignait. Bien évidemment il était au courant de tout cela et lorsque je revenais à la maison il était rare de ne pas voir celui-ci m'attendre avec son journal enroulé en me menaçant de changer sinon il allait me le faire regretter. Menace que je ne prenais jamais au sérieux. Pour moi ces moments étaient les meilleurs moments de ma vie. Mais jusqu'à temps cela allait-il continuer ? Pas très longtemps malheureusement. Un moment de ma vie que je ne citerais pas ici c'est passé, je ne veux plus en parler et simplement oublier. En tout cas c'est un nouveau passage de ma vie très douloureux, une deuxième entaille ancrées profondément en moi. Qu'avais-je fait pour mériter de telle chose ? Pourquoi devais-je subir tout ça ? Après cet événement dont mes cousins ainsi que la police ont réussi à me sortir, je passais deux semaines à l'hôpital, je ne parlais plus et ne mangeais plus à nouveau. Après ma sortie je venais faire fréquemment des examens et au bout de cela que des résultats positif pour moi. Suite à cet événement j’enchainais les tentatives de suicide mais cela n'avait mené à rien.

Deux ans plus tard, ce tragique moment était passé ainsi que ces différentes tentatives de suicide qui n'avait mené à rien. J'avais changé d'établissement scolaire, je ne me laissais plus faire. J'étais toute seule, mais cela me convenait amplement. Mes notes s'étaient légèrement améliorées, par contre mon comportement en cours était toujours le même. Je n'étais pas très apprécié par les filles de ma classe et je ne comptais plus le nombre de farce de mauvais goûts qu'elle m'avait fait. Un soir celle-ci m'attendait à la sortie des cours, elles me demandaient de les suivre ce que je fis. Non pas de façon naïve, mais je voulais savoir ce qu'elle me voulait, oui de la simple curiosité même si parfois celle-ci peut m'emmener tout droit vers le danger. Nous voilà dans un recoin du lycée non visible des autres. J'étais seule face à ces quatre filles aussi arrogantes les unes que les autres. L'une essayait de me faire peur avec ces menaces, mais cela ne fonctionnait pas, c'est là que la demoiselle sortait un couteau. Chose qui me fit bien rire d'ailleurs. Jouer avec ce genre d'objet quand on ne sait vraiment pas l'utiliser peut être très dangereux. Je me moquais d'elle ouvertement ce qui l'énervait et elle se mettait alors à brandir sur moi son arme. Je regardais celle-ci droit dans les lieux réussissant à bloquer sa main et à lui retourner celui-ci en lui faisant lâcher l'arme que j'envoyais plus loin d'un geste de pied. Ces demoiselles avaient besoin d'être remis à leur place. Après une bonne heure je quittais les lieux avec les habits entaillés, la lèvre en sang et les cheveux vraiment dans un sale état. En rentrant mon oncle se doutait bien de ce qui s'était passé et j'eus le droit d'être consigné dans ma chambre tout le reste de la soirée avec l'interdiction de manger. Tant mieux, je n'avais pas faim. Suite à ça, je me fis renvoyé de l'établissement à cause de ces demoiselles dont les parents avaient demandé le renvoie de leur agresseur. Je n'eus pas le droit de dire quoique ce soit pour me défendre et franchement je n'avais pas l'envie de le faire. Même si je disais quoique ce soit le résultat serait le même alors mener une bataille dont l'issue est la défaite ne sert simplement à rien. Je ne voulais plus aller en cour malgré le refus de mon oncle et ma tante. À quoi bon d'aller en cour alors que même si je n'y allais pas les problèmes me tombaient dessus. Je faisais quelques petits boulots pour gagner un peu de sous, je peux vous dire d'avoir gagné mes premiers sous fût une vraie fierté pour moi.

J'avais seize ans maintenant lorsque d'étrange chose fit irruption autour de moi. Des choses inexplicable, mais tout ce que je peux dire c'était ce que je ressentais. J'avais l'impression que bientôt quelque chose d'étrange allait se passer. Un mois plus tard, une lettre étrange était posée sur ma table de chevet. J'avais demandé à ma tante ce que c'était, j'eus aucune réponse, car la femme ne l'avait pas ouvert. Je retournais dans ma chambre pour ouvrir cette pour en lire le contenue. À la fin de cette lecture, un rire s'échappait de mes lèvres. Pouvoir magique ? École de magie ? Laissez-moi rire, non mais vous ne trouvez pas cela hilarant moi si. Moi des pouvoirs magiques, non mais quel crétin m'a envoyé une telle lettre. Je broyais donc le papier pour en faire une boule de papier que je jetais depuis mon lit dans la poubelle et BUT ! Magie non mais on aura tout vu. Pendant cette nuit, le sommeil ne venait pas, je restais éveillé avec cette lettre qui me hantait l'esprit. Je décidais de me lever et d'aller au centre de mon oncle qui se trouvait tout juste à côté, j'avais besoin de me défouler. Une fois dans la salle d'entraînement, je bandais mes mains avec un bandage spécial pour finir mettre les gants de boxes. Je m'échauffais en faisant des enchaînements dans le vent pour après venir taper dans un sac. Pourquoi le contenue de cette lettre ne quittait pas mon esprit ? C'est vrai je n'arrêtais pas d'y penser, pourtant je n'y croyais pas. Les coups s'enchaînaient et je me fatiguais au bout de quelques minutes. Allongée au sol en regardant le plafond d'un air pensif. Finalement je quittais l'endroit en enlevant les gants et les bandages pour rejoindre ma chambre. Une fois à l'intérieur mon regard se posait sur la poubelle, je m'approchais de celle-ci pour regarder le contenue. Rien. Oui rien, le papier ne s'y trouvait plus. Comment est-ce possible ? Tout le monde dormait pourtant ? Je regardais à côté au cas où si finalement j'avais mal visé mais rien. Avais-je rêvé ? Je me redressais pour rejoindre mon lit et là sur ma table de chevet la lettre. Elle était parfaitement droite comme si je ne l'avais jamais broyée. Houla, je rêve vraiment. Et si tout cela était vrai ? Je n'eus pas vraiment le temps d'y réfléchir que je me laissais tomber de sommeil sur mon lit. Le lendemain matin deux personnes étaient assit en face de mon oncle et ma tante, en me voyant ils me saluèrent poliment. Ma tante me disait qu'ils étaient venus pour moi. Moi ? Pourquoi ? L'un deux finit par me parler de la lettre que j'avais reçue. Je m'apprêtais à dire quelque chose, mais je ne dis rien comme si quelque chose m'en empêchait. Ils demandaient à ma tante et mon oncle de nous laisser seuls et ils m'expliquèrent tout en détail. /Je n'y croyais toujours pas mais finalement la curiosité pris le déçue, ils dirent à mon oncle et ma tante qu'ils m'emmenaient dans une écoles où j'allais être bien pris en charge. Ils acceptèrent et moi je les suivirent donc.

Et voilà depuis un an, je suis à la Diadème School. Je suis maintenant en deuxième année et tout se passe bien pour moi. Enfin presque, j'attire toujours autant de problème mais bon je compte bien continué ma petite vie ici.



Dernière édition par Cha Hae Ra le Mar 24 Avr - 20:03, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cha Hae Ra ☆ « Je ne fais que suivre mon instinct. »    Mar 24 Avr - 14:22

Bienvenueee sur Diadème ~

Gambatte pour ta fiche et n'hésite pas si tu as une ou plusieurs questions (aa)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cha Hae Ra ☆ « Je ne fais que suivre mon instinct. »    Mar 24 Avr - 14:24

Han très bon choix, Su est trop belle ! *-*
Bienvenue et bon courage pour ta fiche ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cha Hae Ra ☆ « Je ne fais que suivre mon instinct. »    Mar 24 Avr - 14:25

Welcome ! ♥
j'aime beaucoup ton avatar !
Fighting pour ta fiche, le reste, Lim Eun l'a dit ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cha Hae Ra ☆ « Je ne fais que suivre mon instinct. »    Mar 24 Avr - 15:47

Merci beaucoup pour l'accueil et les encouragements (:.
Il ne me reste plus que l'histoire à faire, je vais essayer de finir ce soir.

Yu Na »
J'ai pas mal galéré pour trouver qu'elle personnage jouer depuis ce matin avant de trouver finalement Su ~ ♥.♥ J'avoue elle est trop belle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cha Hae Ra ☆ « Je ne fais que suivre mon instinct. »    Mar 24 Avr - 16:00

joli caractère ! ♥
je veux un lien du tonnerre ! ~

*attend patiemment l'histoire*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cha Hae Ra ☆ « Je ne fais que suivre mon instinct. »    Mar 24 Avr - 16:20

Bienvenue et bon courage pour ta fiche =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cha Hae Ra ☆ « Je ne fais que suivre mon instinct. »    Mar 24 Avr - 18:59

Merci beaucoup.
Au passage j'ai fini ma fiche si quelque chose ne va pas dite le moi, je le changerais :3

Shim Ae » Thank You & oui pour le lien ♥.♥.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cha Hae Ra ☆ « Je ne fais que suivre mon instinct. »    Mar 24 Avr - 19:17

Tu écris très bien, bonne fiche ^w^
J'espère cependant que tout le monde n'aura pas d'histoire aussi triste *va se moucher dans son coin*
/BAM/
(Et sinon c'est à l'âge de seize ans et non dix sept qu'on reçoit la lettre =)

COMPTE RENDU DE TON DOSSIER :
BIENVENUE CHEZ LES AMBRES !
La maison la plus étrange de Diadème, certainement. Ses élèves sont spécialisés dans la Magie de Combat, une discipline tout à fait étonnante et qui demande énormément de rigueur et de sang-froid.
TON ELEMENT
La TERRE est ton élément, tu le dois sûrement à ton tempérament ~
AIGUE-MARINE
Cette pierre apporte l'équilibre et l'espérance, dont tu as bien besoin ! De plus, c'est une pierre de forte personnalité, qui t'aiderait à faire les bons choix. Elle est également un symbole de fidélité et de pureté, ne déçois pas ta pierre ! ~ 


Enfin une camarade <3
Fais nous honneur èwé/
Ravi de t'accueillir parmi nous *w*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cha Hae Ra ☆ « Je ne fais que suivre mon instinct. »    Mar 24 Avr - 19:18

Oups je vais changer ça de suite.
Merci :D ~
Je ferez honneur aux Ambres è_é.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cha Hae Ra ☆ « Je ne fais que suivre mon instinct. »    Mar 24 Avr - 19:35

J'ai oublié quelque chose dans mon précédent post (c'est ça de faire trente six choses en même temps) : je vais te demander de retirer le passage du viol ; avec Storm on s'est bien mis d'accord sur le fait que nous n'allions pas accepter ces choses-là =)

Je vais te le rappeler par MP également, merci =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cha Hae Ra ☆ « Je ne fais que suivre mon instinct. »    Mar 24 Avr - 20:04

Modifié ~ :D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cha Hae Ra ☆ « Je ne fais que suivre mon instinct. »    

Revenir en haut Aller en bas
 
Cha Hae Ra ☆ « Je ne fais que suivre mon instinct. »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je t'aime, fais-moi peur
» Je vous fais partager
» Je fais appel à votre bon sens ^^
» Je fais souvent des bêtises...
» Tu ne me fais pas peur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DIADÈME ☆ :: WELCOME :: PRÉSENTATIONS :: WELLDONE ! YOU'RE A WIZARD-
Sauter vers: